Radiofréquence : Votre médecin esthéticien proche de Toulouse explique

La Radiofréquence en détail

microneedling-picto1

TRAITEMENT D’ATTAQUE

|

8 à 10 séances
à 15 jours d’intervalle

microneedling-picto2

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

|

1 séance
Tous les 1 à 2 mois

microneedling-picto3

EFFETS VISIBLES

|

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

La radiofréquence est un outil incontournable dans l’arsenal thérapeutique en esthétique. C’est une technique relativement ancienne mais qui s’est vue perfectionnée ses dernières années, avec notamment l’apparition de radiofréquences multipolaires ou fractionnées, d’indications particulières pour certaines.

INDICATIONS

Traitement du relâchement cutané et raffermissement cutané :

Par son action de tension et de régénération sur les fibres collagène du derme la radiofréquence permet d’améliorer le tonus et l’élasticité cutanée. Elle permet ainsi de traiter le relâchement cutané et de redessiner ou remodeler les contours affaiblis du visage et du corps.

La radiofréquence multipolaire peut être utilisée en complément d’un geste de lifting, de liposuccion ou de blépharoplastie.

 

Traitement des rides et ridules :

La radiofréquence multipolaire permet d’obtenir une diminution :

  • Des rides périorbitaires.
  • Des rides de la patte d’oie.
  • Des rides frontales.
  • Des rides péribuccales.

Traitement de la texture cutanée :

Traitement de la cellulite : elle améliore l’aspect de la cellulite.

Traitement des vergetures : elle resserre et atténue même les vergetures larges et fripées.

Traitement des cicatrices : elle améliore l’aspect des cicatrices.

Traitement des cicatrices d’acné : elle diminue la profondeur des cicatrices d’acné.

 

Traitement des amas graisseux localisés et bourrelets :

La radiofréquence multipolaire permet de diminuer le volume des amas graisseux en favorisant la destruction des cellules graisseuses directement. Elle améliore également l’aspect de la cellulite.

LA TECHNIQUE EN DÉTAIL

Principes de toutes radiofréquences 

L’émission d’ondes électromagnétiques produit dans les tissus traités de la chaleur par agitation moléculaire. Cet échauffement dépend de la résistance et de l’impédance du tissu.

Dans une radiofréquence multipolaire les électrodes se trouvent sur la pièce à main appliquée au contact de la peau.

 

Traitement du relâchement cutané et raffermissement cutané

La chaleur induite par l’onde électromagnétique a plusieurs effets immédiats ou différés, en surface et en profondeur :

Le remodelage collagénique

  • Action immédiate :

La chaleur produite par radiofréquence induit une rétraction immédiate du collagène dermique par modification directe de sa structure en triple hélice.

Cette rétraction physique est responsable de l’effet tenseur immédiat de la radiofréquence multipolaire.

Cet effet tenseur est durable, redonnant à la peau un aspect visiblement plus jeune.

  • Action différée :

La chaleur stimule la migration des fibroblastes et la fabrication du collagène par ces fibroblastes (néo-collagénèse). C’est un véritable remodelage, une restructuration du derme qui est réalisé progressivement en 3 à 6 mois.

L’élasticité du derme est améliorée, il y a raffermissement de la peau permettant de réduire les rides et le relâchement cutané.

 

Traitement des amas graisseux localisés et de la cellulite

  • La lipolyse

La chaleur produite par l’onde électromagnétique permet la destruction des membranes des adipocytes. Il s’agit d’une lipolyse par la chaleur. Le contenu ainsi libéré (des triglycérides) est ensuite digéré par les macrophages et métabolisé dans le tissu adjacent.

Le contenu des cellules graisseuses est composé :

  • D’acides gras phagocytés et réutilisés par le foie
  • D’eau et de glycérol véhiculés par le système lymphatique et éliminés par voie rénale

L’action de destruction des adipocytes entraîne une visible diminution de volume graisseux sur la zone traitée et participe à l’amélioration de l’aspect de peau d’orange.

 

  • L’activation du drainage lymphatique

La chaleur produite par radiofréquence entraine une activation de la circulation sanguine et lymphatique qui contribue à l’élimination des graisses et à l’amélioration de l’aspect de peau d’orange.

 

 

La gestion du volume de chaleur de traitement :

  • Le volume de chaleur généré

Ce volume est comparable aux volumes de chaleur générés par une source lumineuse à visée de remodelage, un laser par exemple.

Comme avec l’utilisation d’un laser un volume de chaleur est généré par radiofréquence. Contrairement au volume de chaleur généré par un laser, ce volume est indépendant d’un chromophore particulier, il dépend uniquement de l’impédance électrique du tissu cible.

Pour un tissu d’impédance basse, le tissu est conducteur et l’énergie délivrée est importante.

L’impédance est plus basse :

  • Dans certains tissus :
  • Sang
  • Peau hydratée
  • Tissu graisseux
  • Travées fibreuses des lobules graisseux
  • Et lorsque la température du tissu est déjà élevée

 

  • Le contrôle de la chaleur

La température est un facteur à contrôler en permanence : elle doit être suffisamment élevée en profondeur pour obtenir une bonne efficacité mais faible en superficie. Il faut contrôler la température externe régulièrement pour éviter de dépasser le seuil critique de 42 à 43°C au niveau épidermique.

Pour atteindre cette température les passages doivent être répétés rapidement

Principes de toutes radiofréquences 

L’émission d’ondes électromagnétiques produit dans les tissus traités de la chaleur par agitation moléculaire. Cet échauffement dépend de la résistance et de l’impédance du tissu.

Dans une radiofréquence multipolaire les électrodes se trouvent sur la pièce à main appliquée au contact de la peau.

 

Traitement du relâchement cutané et raffermissement cutané

La chaleur induite par l’onde électromagnétique a plusieurs effets immédiats ou différés, en surface et en profondeur :

Le remodelage collagénique

  • Action immédiate :

La chaleur produite par radiofréquence induit une rétraction immédiate du collagène dermique par modification directe de sa structure en triple hélice.

Cette rétraction physique est responsable de l’effet tenseur immédiat de la radiofréquence multipolaire.

Cet effet tenseur est durable, redonnant à la peau un aspect visiblement plus jeune.

  • Action différée :

La chaleur stimule la migration des fibroblastes et la fabrication du collagène par ces fibroblastes (néo-collagénèse). C’est un véritable remodelage, une restructuration du derme qui est réalisé progressivement en 3 à 6 mois.

L’élasticité du derme est améliorée, il y a raffermissement de la peau permettant de réduire les rides et le relâchement cutané.

 

Traitement des amas graisseux localisés et de la cellulite

  • La lipolyse

La chaleur produite par l’onde électromagnétique permet la destruction des membranes des adipocytes. Il s’agit d’une lipolyse par la chaleur. Le contenu ainsi libéré (des triglycérides) est ensuite digéré par les macrophages et métabolisé dans le tissu adjacent.

Le contenu des cellules graisseuses est composé :

  • D’acides gras phagocytés et réutilisés par le foie
  • D’eau et de glycérol véhiculés par le système lymphatique et éliminés par voie rénale

L’action de destruction des adipocytes entraîne une visible diminution de volume graisseux sur la zone traitée et participe à l’amélioration de l’aspect de peau d’orange.

 

  • L’activation du drainage lymphatique

La chaleur produite par radiofréquence entraine une activation de la circulation sanguine et lymphatique qui contribue à l’élimination des graisses et à l’amélioration de l’aspect de peau d’orange.

EXPLICATIONS

zones traitement radiofrequence toulouse

ZONES DE TRAITEMENT

  • Traitement du relâchement cutané et raffermissement cutané
    • Visage et cou
      • La zone périorbitaire
        • Les sourcils
        • Les poches palpébrales
        • Les paupières supérieures tombantes
      • L’ovale du visage
      • Le double menton
      • Le décolleté
      • Le cou
    • Corps
      • L’abdomen, après une grossesse notamment
      • La face interne et inférieure des bras
      • Le pli fessier inférieur

     

Traitement des rides et ridules :

  • Les joues (fripé/froissé)
  • La patte d’oie
  • La région périorbitaire
  • La région péribuccale
  • La région frontale

 

Traitement de la cellulite :

  • Cuisses
  • Ventre
  • Poignées d’amour
  • Fesses
  • Genoux

Traitement des amas graisseux localisés et bourrelets

  • Visage et cou
    • Le double menton : graisse localisée sous le menton
    • La bajoue : graisse localisée dans la bajoue
  • Corps
    • L’abdomen
    • Les poignées d’amour, taille
    • La culotte de cheval
    • Les hanches
    • La face interne des genoux
    • Les cuisses et face interne des cuisses
    • La banane sous fessière
    • L’intérieur des avant-bras
    • Les plis du dos (zone sous les omoplates) par côté

PROTOCOLE DE TRAITEMENT

Traitement d’attaque : il comprenant 8 à 10 séances de radiofréquence toutes les 2 semaines.

Il est important de respecter cet intervalle pour optimiser l’efficacité du traitement.

Il n’est pas possible de définir avec exactitude le nombre de séances à prévoir, car la réponse cutanée est variable selon les individus, la zone du corps, la nature de la peau, le statut hormonal et l’âge.

Durée de la séance : 30 à 60 minutes selon la zone à traiter.

Traitement d’entretien : il est nécessaire pour maintenir les bénéfices acquis lors du traitement initial, à raison de 1 séance de radiofréquence tous les 1 à 2 mois selon le résultat souhaité et déjà acquis.

protocole de radiofréquence à Toulouse

TRAITEMENTS ASSOCIÉS

Le traitement par radiofréquence multipolaire peut être associé à d’autres techniques de médecine esthétique :

RÉSULTATS

Traitement du relâchement cutané et raffermissement cutané

Le raffermissement cutané est visible en 2 à 4 séances et continu à s’améliorer 3 à 6 mois après la dernière séance de radiofréquence multipolaire. La production de collagène se poursuit 2 à 3 mois après la dernière séance de radiofréquence. Le résultat définitif est atteint en 8 à 10 séances. Il devra être maintenu par un traitement d’entretien et par le respect de règles hygiéno-diététiques.

Il faut attendre plusieurs mois, en général 3 ou 4, pour tirer le meilleur bénéfice de cette technique et apprécier pleinement son effet tenseur.

La plupart des patientes expriment une sensation de « peau re-pulpée » dès la fin de la séance probablement liée à un léger œdème provoqué et la rétraction immédiate des fibres de collagène. Cette bonne réponse immédiate avec un aspect très amélioré en fin de première séance de radiofréquence est un gage d’efficacité future.

 

Traitement des amas graisseux localisés et de la cellulite

Il y a amélioration de l’apparence de la cellulite au fil des séances de radiofréquence multipolaire. La perte de volume graisseux par lyse adipocytaire est visible en 2 à 4 séances.

 

Les résultats sont parfois spectaculaires, parfois bien moins, il existe 10 à 20 % de mauvais répondeurs sans qu’un facteur réellement marqué puisse être identifié pour prédire la réponse au traitement.

Les résultats du traitement par radiofréquence bipolaire sont dépendants de l’âge. Il n’y a pas de limite d’âge mais une moins bonne réponse chez un sujet âgé que chez un sujet jeune. La réponse est plus rapide chez le sujet jeune car sa peau est plus riche en fibroblastes

La durée de vie des acides hyaluroniques injectés est améliorée par le traitement par radiofréquence.

Le résultat peut tenir 2 à 3 ans en fonction de la zone, de l’âge, du type de peau et du mode de vie.

pratique de la radiofréquence

EN PRATIQUE

  • Lors d’un entretien préalable, votre praticien établira un bilan lui permettant de définir précisément le protocole de traitement à observer, ainsi que le nombre de séances de radiofréquence en fonction du résultat souhaité.
  • Il n’y a pas d’anesthésie locale à prévoir.
  • Il est nécessaire de retirer tous les objets métalliques et bijoux du corps.
  • Une fine couche de gel de glycérine est appliquée sur la peau à traiter
  • Cette couche de gel permet de transmettre l’onde électromagnétique de façon uniforme et de faire glisser correctement la pièce à main
  • La pièce à main délivrant les ondes électromagnétiques est déplacée sur chaque zone jusqu’à obtention d’une température cutanée de 39 à 42° selon l’indication. Il faut ensuite maintenir cette température quelques instants.
  • La température externe de la peau est contrôlée avec un détecteur à infra-rouge placé au ras de la peau à plusieurs reprises au cours du soin pour éviter toute brûlure cutanée.
  • Une sensation de chaleur intense et d’aspiration peuvent être perçues mais sans douleur. Le soin de radiofréquence multipolaire est souvent décrit comme un moment agréable et apaisant.
  • Le traitement dure 20 minutes environ par zone.

Il n’y a pas d’effet secondaire majeur, vous pourrez reprendre vos activités immédiatement après la séance.

RECOMMANDATIONS AUTOUR DE L’ACTE

Avant la séance de radiofréquence bipolaire :

  • Ne pas prendre le soleil de façon importante pendant 24h
  • Ne pas consommer d’alcool pendant 24h
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire dans les 7 à 10 jours (aspirine, ibuprofène, cébutid, profénid…)
  • Boire beaucoup d’eau avant chaque séance, 2 litres par jour, soit 8 à 10 verres d’eau. Une bonne hydratation augmente l’efficacité du traitement. (les ondes de radiofréquence chauffent d’autant plus que la peau est hydratée)
  • Ne pas prévoir de traitement par radiofréquence au niveau de l’abdomen juste après un repas.

 

Après la séance de radiofréquence bipolaire :

  • Pas de sport pendant 24h
  • Pas d’alcool pendant 24
  • Pas de sauna pendant 7 jours
  • Pas de hammam pendant 7 jours
  • Avoir une alimentation équilibrée pauvre en sucres, féculents et graisses.
  • Boire beaucoup d’eau après chaque séance, 2 litres par jour, soit 8 à 10 verres d’eau.
  • Pratiquer une activité physique minimale.
radiofréquence multipolaire toulouse

EFFETS SECONDAIRES

Effets secondaires prévisibles, nécessitant un traitement symptomatique simple ou aucun traitement :

  • Inconfort ou chaleur peu douloureuse pendant la séance
  • Rougeur excessive de la peau (érythème) pendant une heure ou deux
  • Œdème
  • Purpura ou ecchymose
  • Hématome
  • Urticaire
  • Fatigue parfois intense les jours suivants la séance de radiofréquence

Effets secondaires nécessitant une consultation anticipée pour avis et prescription médicale :

  • Changements de texture de la peau (croûte, cloque, brûlure superficielle)
  • Dermite allergique au contact de l’huile ou du gel

 

En cas de douleur lors de la séance il est nécessaire d’en informer l’opérateur. Celui-ci peut être amené à réduire le niveau d’aspiration ou de radiofréquence en fonction de vos déclarations pour éviter l’apparition d’effets indésirables.

CONTRE-INDICATIONS

grossesse

allaitement

Antécédents généraux

  • Maladies systémiques : lupus érythémateux disséminé, dermatomyosite, sclérodermie
  • Déficit immunitaire, maladies auto-immunes
  • Diabète sévère compliqué ou mal équilibré
  • Hypo ou hyperthyroïdie non contrôlée
  • Obésité ou surpoids trop important
  • Troubles de la sensibilité, syringomyélie
  • Neuropathie périphérique
  • Trouble de la coagulation
  • Insuffisance veineuse évoluée avec varices importantes dans la zone à traiter
  • Phlébite et thrombophlébite dans la zone à traiter, embolie pulmonaire
  • Stimulateur cardiaque, pacemaker, défibrillateur ou autre dispositif électronique implanté
  • Insuffisance rénale
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance cardiaque

 

Antécédents infectieux

  • Fièvre le jour de la séance ou les jours précédents
  • Pathologie infectieuse chronique (VIH, hépatites, tuberculose)

Antécédents cutanés

  • Infection cutanée dans la zone à traiter
  • Lésion cutanée active, eczéma, dermatite dans la zone à traiter
  • Plaie ou brûlure dans la zone à traiter
  • Hernie ou antécédent de hernie au niveau de la zone traitée
  • Chirurgie importante de la paroi abdominale
  • Cicatrices chéloîdes ou hypertrophiques
  • Peau trop fine (le traitement ne sera pas efficace)
  • Dispositif métallique dans la zone à traiter
  • Prothèse de hanche métallique
  • Pathologie stimulée par la chaleur, herpès
  • Peau irradiée, antécédents de radiothérapie locale
  • Cancer local ou loco-régional

 

Antécédents esthétiques

 

  • Injections de Botox (éviter tout traitement dans les 2 à 7 jours qui suivent)
  • Injection de produits de comblement résorbables (éviter tout traitement pendant 2 semaines après)
  • Injection de produits de comblement non résorbables (par ex : silicone)
  • Peeling, exfoliations chimiques (éviter tout traitement pendant deux semaines)
  • Séance de thérapie au laser visant à modifier la structure de la peau (éviter le traitement pendant 3 à 6 mois)

 

Prises médicamenteuses

  • Traitements anticoagulants
  • Attention aux anticoagulants naturels : supplément à l’ail, ginkgo, ginseng, millepertuis
  • Traitements immunosuppresseurs ou immunomodulateurs
  • Traitement par rétinoïdes, accutane, roaccutane, dérivés de la vitamine A
  • Traitement par corticoïdes au long cours avec troubles trophiques secondaires
  • Attention aux crèmes et préparations non médicales, argiles, autobronzant…exfoliant naturel

ALTERNATIVES THÉRAPEUTIQUES

D’autres traitements que la radiofréquence multipolaire peuvent être adaptés à votre demande actuelle. Votre praticien vous a proposé le traitement par radiofréquence. Il a abordé avec vous les autres traitements disponibles et les avantages et inconvénients de chaque traitement.

Ces autres traitements selon l’indication initiale (raffermissement, relâchement, rides, lipolyse, cellulite, vergetures) sont :

  • Les inducteurs collagéniques (injectables ou fils tenseurs)
  • La toxine botulique
  • Le peeling
  • La chirurgie
  • Le laser (certains)
  • La dermabrasion
  • Les Ultrasons focalisés (HIFU)
  • La cryolipolyse

AVANTAGES

  • La radiofréquence bipolaire est une technique cliniquement prouvée, sûre, efficace et non-invasive
  • Sans intervention chirurgicale.
  • Il n’y a pas de pénétration de matériel dans les tissus, pas d’effraction cutanée
  • Pas de risque d’hyperpigmentation
  • La radiofréquence bipolaire est applicable aussi sur peau mate ou foncée, il n’y a aucune action sur les mélanocytes et elle n’est pas dépendante d’un chromophore (pigment)
  • Elle met en jeu un effet thermique uniquement
  • Elle a peu de contre-indications vraies et n’est pas douloureuse
  • La limite de la zone traitée est définie par la zone de l’électrode
  • La radiofréquence bipolaire peut-être pratiquée toute l’année, en toutes saisons
  • Il n’y a pas d’éviction sociale

EN RÉSUMÉ

TRAITEMENT D’ATTAQUE

8 à 10 séances
15 jours d’intervalle

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

1 séance
Tous les 1 à 2 mois

EFFETS VISIBLES

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

  • null
     Durée de la séance : 30 min
  • null
    Non douloureux 
  • null
    Sans aiguille
  • null
    Non invasif
  • null
    Tous phototypes
  • null
    En toutes saisons
  • null
     Peu de contre-indications
  • null
    Peu d’effets secondaires
  • null
    Pas d’éviction solaire
  • null
    Peu d’éviction sociale
  • null
    Peu de précautions particulières