L'acide hyaluronique injections et résultats en détail avec le Dr PUECH,

L'acide hyaluronique en détail

picto-traitement-r

TRAITEMENT D’ATTAQUE

|

1 séance
seulement

picto-entretien-r

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

|

Tous les 12
à 24 mois

picto-effets-visibles-r

EFFETS VISIBLES

|

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

Les injections de comblement, les fondations de l’esthétique médicale

 

L’action précoce, la prévention

La médecine esthétique prend aujourd’hui en charge des patients de plus en plus jeunes, dans une optique nouvelle de prévention et de stabilisation du vieillissement, avant l’arrivée de dégâts irréversibles. Le prix des thérapeutiques anti-âge s’est démocratisé et de plus en plus de personnes songent à améliorer leur aspect ou à ralentir les effets du vieillissement, conduisant le médecin et le patient à établir un véritable plan de traitement au long cours, régulier et organisé.

 

Une action prolongée

Cet accompagnement visant à réduire les effets du vieillissement peut se faire jusque tard dans la vie, et ce d’autant plus que les soins ont commencé tôt ou le patient a pris soins de son apparence physique.

L’espérance de vie augmente toujours et il n’est pas rare de croiser une personne jouant avec ses 90 ans et n’en paraissant que 70. Dans une période où la vie devient un peu plus difficile cet aspect jeune aide à se maintenir jeune. Il est un fil directeur pour la motivation à ne pas vieillir ou plutôt à vieillir dans de bonnes conditions, sans fatalisme ni désespérance.

 

Des expressions inappropriées

L’apparence physique, notamment du visage, semble être futilité pour certains. Le visage est pourtant la première image que l’on donne à autrui, il peut refléter des émotions dont nous ne sommes pas empreints et peut afficher un vécu qui n’a pas été le nôtre.

Dans un dialogue c’est le visage qui fait passer le plus d’émotions et qui donne le ton à la conversation. Une méchanceté dite avec le sourire n’est pas perçue comme telle. Une méchanceté dite avec un air méchant est forcément plus violente !

Le temps peut marquer un visage d’une émotion qui n’est pas réelle, il peut alors influencer la perception des autres et l’estime de soi, il interfère même dans la qualité de vie sociale.

Chacun d’entre nous a croisé dans sa vie des personnes ayant l’air triste, fatigué, amer, sévère, mais sans en avoir la personnalité, et nous nous sommes fait la réflexion après que finalement cet aspect premier ne reflétait pas l’état d’esprit de l’individu. Mais c’est parce que nous avons fait l’effort d’aller vers lui et de ne pas nous contenter de cet aspect. Combien auront fait cet effort ? L’aspect physique est donc bien un facteur désocialisant lorsqu’une émotion erronée est véhiculée.

 

L’estime de soi en question

Des études américaines ont mis en évidence que le traitement esthétique du visage de patients leur permettait à long terme d’avoir une meilleure estime d’eux et une meilleure qualité de vie au long cours. On dit « bien dans sa peau, bien dans sa tête » et ceci s’applique très facilement au visage.

 

Voir sans être vu

L’amélioration doit se voir, mais le produit de comblement ne doit pas être vu.

Le but aujourd’hui est donc de corriger sans dénaturer, d’améliorer sans que puisse être décelée la présence d’une injection de produit de comblement dans le visage, que ce soit au repos ou lors des expressions, lors des mimiques et mouvements du visage, du sourire et du regard notamment.

 

La dynamique : quatrième dimension du visage

La médecine esthétique agit désormais de façon globale tridimensionnelle, mais aussi en respectant la quatrième dimension du visage : la dynamique.

Les visages figés que nos prédécesseurs médecins esthéticiens ont parfois réalisés ne sont plus la règle car nous avons appris à préserver cette mobilité qui fait tout le charme de nos expressions et notre identité.

Il faut respecter le naturel et les spécificités du visage pour que celui-ci garde les expressions qui sont les siennes après l’intervention du médecin.

Contrairement à un maquillage les injections peuvent accentuer un trait de caractère et le rendre permanent pendant plusieurs mois. Il ne faut pas donner une tonalité émotionnelle qui sera de longue durée

 

Le bon ordre pour les meilleurs effets

Le médecin doit observer les signes du vieillissement pour pouvoir s’y opposer.

Il doit prendre des repères anatomiques précis et mesurer les proportions.

Il doit utiliser les bons outils au bon endroit, la bonne profondeur, la bonne technique.

Pour être le plus efficace avec le moins de produit possible, pour ne pas alourdir le visage avec trop de volumes, il doit traiter la périphérie du visage avant d’en traiter le centre.

Il doit s’attacher à rétablir la pureté des contours et l’harmonie des volumes.

Il doit chasser les ombres du visage pour lui redonner beauté et jeunesse.

INDICATIONS

Les injections d’acide hyaluronique peuvent être utilisées dans les indications suivantes :

  • Embellissement du visage
  • Rajeunissement du visage
  • Comblement de rides profondes et ridules superficielles
  • Restauration de volumes (cernes creux, pommettes, contour du visage, tempes)
  • Correction du contour des lèvres, les épaissir ou les rendre plus pulpeuses
  • Correction de cicatrices localisées :
    • Acné, varicelle
    • Traumatisme
    • Cicatrices déprimées ou irrégulières
  • Correction des expressions faciales inappropriées
    • L’air fatigué
    • L’air malade
    • L’air sévère
    • L’air triste
    • L’air amer
  • Correction des anomalies morphologiques :
    • Menton fuyant
    • Nez irrégulier

Autres indications des injections d’acide hyaluronique :

 

  • Réhydratation et revitalisation cutanée sous la forme d’acide hyaluronique faiblement réticulé injecté par mésothérapie :
    • Joues
    • Tempes
    • Lèvre
    • Cou
    • Décolleté
    • Mains
technique injection acide hyaluronique

LA TECHNIQUE EN DÉTAIL

L’acide hyaluronique est une macromolécule composée d’une multitude de disaccharides (deux sucres). Cette molécule est présente à l’identique dans tous les organismes vivants.

Lorsqu’il est injecté il forme un maillage qui va emprisonner les molécules d’eau, il « hydrate » la peau, il retient l’eau dans le tissu. L’acide hyaluronique redonne ses propriétés d’hydratation et de viscoélasticité à la peau.

 

L’acide hyaluronique permet le comblement du volume dans lequel il a été inséré. Il se substitue aux volumes perdus. Cette perte de volume peut être liée à l’affaissement et à la fonte progressive de la graisse profonde du visage ou à la déshydratation du derme lui-même

Lorsque l’acide hyaluronique est en place dans le tissu, il provoque un étirement du tissu qui favorise la production de collagène et d’acide hyaluronique par le tissu lui-même, en quatre semaines environ. Ceci accroit l’effet de rajeunissement donné au visage en influençant l’hydratation et la tonicité du derme.

Les acides hyaluroniques injectés restent stables, ils subissent une dégradation iso-volémique. L’acide hyaluronique implanté garde la capacité à retenir la même quantité d’eau jusqu’à la dernière partie de son volume, c’est-à-dire que les dernières molécules restantes captent encore plus d’eau pour garder le même volume.

à cet acide hyaluronique certains fabricants ajoutent des antioxydants et produits hydrophiles comme le glycérol, le mannitol ou le sorbitol. Ils freinent la dégradation de l’acide hyaluronique et ont un pouvoir hydratant supplémentaire.

Dans certains gels se trouve un anesthésiant local : la lidocaïne, pour que l’acte soit moins douloureux encore.

EXPLICATIONS

zones traitement acide hyaluronique toulouse

ZONES DE TRAITEMENT

  • Front, glabelle, sourcil
  • Creux sus orbitaire, cerne
  • Tempe
  • Pommette
  • Nez, joue
  • Sillon nasogénien, pli d’amertume
  • Lèvre, zone péribuccale (pourtour de la bouche)
  • Angle de la mâchoire, menton
  • Mains
  • Ridules superficielles par « blanching » technique

– Région péri-oculaire, patte d’oie

– Région péribuccale, « code barre »

– Joues, « plissé/froissé »

PROTOCOLE DE TRAITEMENT

Durée d’une séance : 30 à 90 minutes selon le nombre d’injections prévues.

Traitement d’attaque : Une seule séance est à priori nécessaire.

Traitement d’entretien : Une séance tous les 18 à 24 mois selon la zone et le produit utilisé. La correction est durable mais temporaire et devra être renouvelée pour en maintenir l’efficacité.

injection d'acide hyaluronique toulouse

TRAITEMENTS ASSOCIÉS

Les injections d’acide hyaluronique peuvent être associées à d’autres techniques :

Il est nécessaire d’effectuer une prise en charge globale du vieillissement, planifiée.

RÉSULTATS

Une seule injection d’acide hyaluronique est a priori nécessaire, une injection complémentaire peut être effectuée a posteriori en cas de résultat asymétrique ou insatisfaisant. Les résultats sont immédiats mais partiels, dès la fin de la séance.

Ils peuvent être considérés comme complets 15 jours après la séance, le temps que le produit s’intègre complètement au tissu et que l’œdème disparaisse. Il ne faut pas envisager d’injection complémentaire avant ce délai.

 

Plus les injections d’acide hyaluronique sont régulières et plus la quantité nécessaire à chaque injection est faible.

La persistance des résultats dépend de plusieurs facteurs :

  • La zone injectée (mobile ou non)
  • La fréquence des injections (lorsque les injections sont régulièrement pratiquées le volume nécessaire est moindre et le résultat plus stable)
  • L’hygiène de vie et l’âge du patient
  • La qualité du produit injecté, notamment sa viscosité et sa réticulation
  • La quantité de produit injecté
  • Le mode d’injection (bolus ou nappage)
  • La qualité de la peau traitée, la profondeur des rides

Globalement et en fonction de ces paramètres la durée du résultat optimal du produit est de 18 à 24 mois pour la majorité des sites injectés. Passé ce délai cet effet s’estompe progressivement.

Les zones traitées gardent après résorption de l’acide hyaluronique une meilleure tenue et un meilleur aspect qu’avant traitement.

Certaines rides profondes ne pourront jamais disparaitre complètement.

Le résultat dépend de l’association de ces soins à une hygiène de vie correcte (ne pas fumer, ne pas boire trop d’alcool, ne pas s’exposer au soleil sans protection adéquate, manger de façon équilibrée, avoir un sommeil suffisant).

Voir des exemples de résultats obtenus par injection d’acide hyaluronique

acide hyaluronique toulouse : la seringue

EN PRATIQUE

  • Au cours d’un entretien préalable, votre praticien établit avec vous un bilan personnalisé afin de déterminer les objectifs de votre traitement, le nombre de séances, la durée de chacune d’elle, le ou les acides hyaluroniques nécessaires en fonction du résultat escompté.
  • Il faut venir démaquillé ou vous démaquiller soigneusement sur place.
  • La crème anesthésiante est retirée à ce moment si elle a été mise en place auparavant.
  • Le médecin procède à une désinfection complète du visage.
  • Le médecin procède au marquage de la zone à traiter et convient avec vous des traitements qu’il souhaite entreprendre comme déjà précisé dans le devis.
  • Les injections d’acide hyaluronique sont réalisées en position demi-assise, assise ou allongée.
  • Selon la zone à traiter et votre sensibilité il vous propose une anesthésie locale par crème ou par injection, une analgésie consciente par Méopa° ou aucun traitement.
  • Les produits de comblement sont injectés selon les zones traitées soit en profondeur au contact de l’os soit dans le derme ou l’hypoderme, à l’aide d’aiguilles ou de canules à usage unique.
  • Vous aurez peut-être la perception du contact de l’aiguille avec l’os, il n’y a pas de danger.
  • Les injections d’acide hyaluronique ne sont pas douloureuses ou peu douloureuses. Les zones les plus sensibles sont les lèvres et le nez. Une anesthésie locale est préférable pour ces zones.
  • Une douleur importante lors de l’injection doit être signalée immédiatement au médecin.
  • Le médecin vous demande régulièrement de regarder le résultat obtenu en cours de traitement à l’aide d’une glace.
  • L’ensemble de l’acte doit se faire dans une ambiance calme et détendue, une coopération médecin-patient de bonne qualité permet d’obtenir un résultat satisfaisant pour le médecin et pour le patient.
  • L’amélioration devra être perceptible sans être exubérante, permettant de conserver mobilité et légèreté du visage. Il arrive parfois que l’on soit légèrement déçu d’un résultat insuffisamment visible en fin de séance. La règle principale à retenir est qu’il vaut mieux sous-corriger que sur-corriger.
  • Il n’est pas nécessaire de prescrire un antibiotique après l’injection
  • Selon la zone traitée une prescription peut vous être proposée pour lutter contre l’apparition d’un œdème (lèvre, paupière) ou pour résorber un hématome survenu au décours de l’acte.
  • L’application d’une poche de glace peut aussi être prescrite à ce moment.
  • L’ensemble de l’acte dure de quelques minutes à une heure, voire plus.
  • Une fois la séance terminée il n’y a aucune convalescence, vous pouvez reprendre vos activités habituelles.

RECOMMANDATIONS AUTOUR DE L’ACTE

Avant l’injection d’acide hyaluronique :

  • Il faut venir démaquillé ou vous démaquiller soigneusement sur place (y compris les yeux et les lèvres).
  • Ne pas prendre le soleil de façon importante pendant 24h
  • Ne pas consommer d’alcool pendant 24h
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire dans les 7 à 10 jours (aspirine, ibuprofène, cébutid, profénid…)
  • Prendre un traitement anti-herpétique si vous avez déjà présenté un herpès (bouton de fièvre)
  • Des tests de sensibilité au produit peuvent être proposés en cas de terrain très allergique ou intolérant.

 

Prescription pour limiter les effets secondaires :

Pour les hématomes :

Arnica 1 dose globule la veille

Pour la douleur :

Emla° : Crème anesthésiante appliquée toutes les 20 minutes à commencer une heure avant l’acte.

MEOPA : Si vous présentez une véritable appréhension concernant la douleur et une certaine anxiété, ce traitement par Méopa peut vous être proposé. Il est administré par inhalation et permet d’obtenir une analgésie consciente et une relaxation importante. Demandez conseil à votre praticien.

Le prix de l’analgésique est en sus de l’acte, il vous sera précisé dans le devis.

acide hyaluronique a toulouse

Herpès:

Un traitement anti-herpétique doit être prescrit en cas d’antécédents d’herpès.

Après l’injection d’acide hyaluronique :

Pas de sport pendant 24h

Pas d’exposition solaire pendant 24h

Pas d’alcool pendant 24h

Pas de lampe UV pendant 7 jours

Pas de sauna pendant 7 jours

Pas de hammam pendant 7 jours

Prescription pour limiter les effets secondaires (uniquement pour certaines zones) :

Pour l’œdème :

Extranase 3cp 3 fois par jour pendant 4 jours

Apis 15 CH 3 granules toutes les deux heures pendant quelques heures

Pour les hématomes :

Arnica 9 CH 3 granules par heure pendant quelques heures

Recommandations : Si vous percevez un volume lors de certains mouvements n’hésitez pas à en informer le médecin assez rapidement pour correction. Un massage supplémentaire peut être nécessaire à la mise en place du produit, il est à réaliser dans les premiers jours.

Si vous présentez des douleurs, rougeurs ou une inflammation au niveau des zones traitées, n’hésitez pas à contacter le médecin qui saura vous conseiller.

Une consultation de contrôle est prévue à 10 jours.

EFFETS SECONDAIRES

Les effets secondaires importants à long terme n’ont pas été décrits malgré des millions d’injections d’acide hyaluronique depuis le début de leur utilisation dans les années 60 en médecine esthétique. Il existe moins de 0.5 % d’effets secondaires, temporaires et bénins.

Les produits injectables résorbables sont sûrs et efficaces. Ils n’ont pas provoqué dans des conditions d’utilisation normales d’effets indésirables majeurs.

 

Effets secondaires prévisibles, nécessitant un traitement symptomatique simple ou aucun traitement :

  • Ecchymoses, hématomes (surtout en cas d’hypertension artérielle ou de fragilité vasculaire)
    • Poche glacée, compression immédiate, granules d’arnica, crème arnica
  • Œdèmes (peut persister plusieurs heures sur la lèvre ou les paupières inférieures, voire plusieurs jours)
    • Poche glacée et anti-inflammatoires, Extranase, Apis, Solupred
  • Sensibilité, démangeaisons
    • Attendre ou traitement antalgique simple

Effets secondaires abordés lors de la consultation de contrôle :

  • Sous-correction (préférable à une sur-correction car elle sera corrigée lors d’une injection ultérieure)
  • Irrégularités de répartition du produit
  • Hypepigmentation

 

Effets secondaires nécessitant une consultation anticipée pour avis et prescription :

  • Réaction allergique (exceptionnelle)
  • Sur-correction importante
  • Poussée d’herpès
  • Abcès ou infection locale
  • Réaction inflammatoire aiguë, granulome, nodule inflammatoire (d’autant plus fréquemment que dans le site injecté se trouve une prothèse ou un produit injecté non résorbable : silicone, dermalive°)
  • Cet effet secondaire est rare et réversible en quelques semaines
  • Nécrose (zone inflammatoire, douloureuse avec un centre qui devient noir)
  • Troubles visuels, risque de cécité (perte de vison temporaire ou définitive si le produit pénètre dans un vaisseau et remonte vers l’artère rétinienne)

CONTRE-INDICATIONS

Grossesse

Allaitement

Antécédents généraux

  • Maladies auto-immunes ou déficit immunitaire
  • Diabète sévère compliqué ou mal équilibré
  • Troubles de la coagulation
  • Cancer local récent ou actuel

Antécédents infectieux

  • Pathologie infectieuse chronique (VIH, hépatites, tuberculose)
  • Hépatite C (risque de survenue de granulomes sarcoidosiques)
  • Rhumatisme articulaire aigu avec endocardite d’Osler

Antécédents cutanés

  • Infection cutanée dans la zone à traiter
  • Lésion cutanée active (eczéma, dermatite, psoriasis) dans la zone à traiter
  • Plaie ou brûlure dans la zone à traiter
  • Antécédent de cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques
  • Peau irradiée
  • Cancer cutané récent ou actuel

Antécédents esthétiques

  • Injection de produits de comblement non résorbables ou non identifiés clairement (silicone, dermalive…)
  • Antécédents allergiques
  • Hypersensibilité à l’un des constituants du produit injecté

Prises médicamenteuses

  • Anti-aggrégants, anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Anticoagulants (relais par calciparine)
  • Bétabloquants (contre-indication liée à la lidocaïne)
  • Cimetidine (contre-indication liée à la lidocaïne)
  • Traitements immunosuppresseurs
  • Contre-indications liée à la lidocaine :
  • Porphyrie
  • Troubles de conduction cardiaque
  • Insuffisance rénale
  • Insuffisance hépatique

Nécessitent des Précautions

  • Hypertension artérielle
  • Fragilité vasculaire
  • Antécédents d’herpès
  • Allergie à un anesthésiant systémique ou local
  • Allergies multiples ou graves. (un test peut être réalisé par précaution)

ALTERNATIVES THÉRAPEUTIQUES

D’autres traitements que les injections d’acide hyaluronique peuvent être adaptés à votre demande actuelle. Si votre praticien vous propose le traitement par injections d’acide hyaluronique il peut aborder avec vous les autres traitements disponibles et les avantages et inconvénients de chaque traitement.

 

Ces autres traitements selon l’indication initiale (comblement, amélioration de la qualité de la peau) sont :

  • Les inducteurs collagéniques (injectables ou fils tenseurs)
  • La toxine botulique
  • Le laser (certains)
  • Le peeling
  • La chirurgie
  • La radiofréquence
  • Les ultrasons focalisés
  • La dermabrasion

AVANTAGES

  • Les injections d’acide hyaluronique peuvent être réalisées toute l’année et n’entrainent pas d’éviction sociale, ni d’éviction solaire prolongée.
  • Les produits injectés sont entièrement biocompatibles et biodégradables.
  • Le résultat est immédiat et prolongé pendant plusieurs mois mais s’estompe au bout de 9 à 24 mois selon le site d’injection.
  • Les injections de comblement permettent de réaliser une stabilisation du vieillissement.

EN RÉSUMÉ

TRAITEMENT D’ATTAQUE

1 séance
seulement

TRAITEMENT D’ENTRETIEN

Tous les 12
à 24 mois

EFFETS VISIBLES

Progressivement dès la
première séance, cumulatifs

  • null
     Durée de la séance : de 30 à 90 min
  • null
    Peu douloureux 
  • null
    Avec aiguille
  • null
    Non invasif
  • null
    Tous phototypes
  • null
    En toutes saisons
  • null
    Des contre-indications
  • null
    Peu d’effets secondaires
  • null
    Pas d’eviction solaire
  • null
    Pas d’éviction sociale
  • null
    Peu de précautions particulières